Retourner aux articles

Faut-il résilier avant de changer d’opérateur téléphonique ?

faut il resilier avant de changer d operateur - Celside Magazine

Vous avez été convaincu par un opérateur mobile qui vous propose une offre que vous ne pouvez pas refuser. Problème, vous êtes déjà engagé auprès d’un autre acteur du marché de la téléphonie et vous vous demandez s’il faut d’abord résilier votre contrat avant de changer d’opérateur téléphonique.

Les démarches officielles à réaliser pour changer d’opérateur

La première chose à savoir, c’est qu’il est aujourd’hui plus simple de changer d’opérateur mobile qu’autrefois. Même s’il est important d’effectuer les bonnes démarches pour faire les choses dans les règles.

Car résilier un forfait mobile en cours, qu’il ait été vendu avec ou sans engagement, est désormais possible à n’importe quel moment. Il faut néanmoins bien lire les termes du contrat qui vous lient à l’opérateur, car des frais de résiliation peuvent peut-être dus. A noter également que vous pourrez conserver votre numéro de téléphone grâce à la portabilité. C’est une option indispensable pour rester joignable auprès de vos contacts.

Pour résilier son contrat avant de changer d’opérateur, il est nécessaire de faire parvenir une lettre de résiliation au service client de son opérateur. Dans cet échange, il faut absolument notifier le numéro de contrat, l’identité du titulaire (si c’est par exemple l’un de vos enfants) et la date de résiliation demandée. Pour éviter d’éventuels problèmes, il est conseillé de faire partir ce courrier en recommandé avec accusé de réception. Ce sera une preuve d’envoi au cas où le service client fait une erreur, ce qui peut arriver.

> Trouver son chemin sans connexion internet ? C’est possible avec le guide Celside des meilleurs GPS hors ligne

La portabilité rend les démarches plus simples

Quand on résilie son abonnement pour changer d’opérateur, il est également possible depuis 2012 de demander à conserver sa ligne téléphonique dès la souscription. C’est ce qu’on appelle la portabilité. Le nouvel opérateur mobile aura alors besoin du numéro RIO (Relevé Identité Opérateur) qui peut être facilement obtenu en composant le 3179. Ce service, qui est gratuit, enverra en retour par SMS un code unique pour chaque numéro.

Et toujours dans le cadre de la portabilité, le nouvel opérateur peut prendre en charge les démarches de résiliation auprès du précédent acteur sans avoir besoin d’envoyer une lettre de résiliation.

Quels sont les coûts de résiliation pour changer d’opérateur ?

Néanmoins, changer d’opérateur mobile peut entraîner des frais, notamment si on a souscrit un contrat mobile avec engagement ou réengagement. Le montant des frais de résiliation dépendra alors de la durée qui vous lie au précédent opérateur jusqu’à la date de fin du contrat mobile. Pour un forfait mobile sur 12 mois, il est donc préférable d’aller au bout de l’année pour éviter de payer des frais. Sinon, le nombre de mois restant à payer devra être pris en compte dans le calcul des frais de résiliation.

Grâce à la loi Chatel, la donne est différente pour un forfait mobile avec un engagement de 24 mois. Pour protéger les droits du consommateur en matière de téléphonie, cette loi vous autorise à résilier un contrat dès le 13e mois. Il suffit pour cela d’honorer une indemnité de résiliation qui sera égale à 25 % du montant restant dû jusqu’à la fin de l’engagement initial. Ainsi, s’il vous reste encore quatre mois d’engagement, vous n’en payerez qu’un seul. A noter que si votre abonnement mobile ne comporte aucune durée, vous ne devrez aucun frais de résiliation.

> Comment connecter son smartphone à sa TV ? Rien de plus simple avec le guide Celside !

Sous quel délai faut-il résilier avant de changer d’opérateur ?

Avec la portabilité, votre nouvel opérateur mobile a légalement deux jours ouvrés pour enregistrer votre abonnement, résilier le contrat précédent et récupérer votre ligne. Dans l’idéal, il vaut mieux procéder à la résiliation d’un forfait mobile en début de semaine, comme le lundi ou le mardi, pour bénéficier de son nouveau forfait dès le week-end.

Si vous ne conservez pas votre numéro, le délai est plus important mais ne peut en aucun cas dépasser 10 jours ouvrés. Un délai nécessaire au nouvel opérateur pour créer la nouvelle ligne mobile. Attention : il est néanmoins conseillé de réaliser ces démarches en boutique, car ce délai peut être plus long lors de la souscription d’un contrat par téléphone ou Internet. Il s’agit en effet d’une vente « à distance » et la loi prévoit dans ce cas un délai de rétractation de 14 jours. Le nouvel opérateur attendra donc la fin de ce délai pour mettre en place votre ligne.

04 75 73 01 26
Prix d'un appel national

Du lundi au vendredi de 9h à 19h